•  

    Il avait pris en nom

    Celui de belle presque île,

    Il savait dans ses chansons

    Par son savoir et son style

     

    Sans chercher toute la gloire

    Un grand public attiré

    Ses paroles sa mémoire

    Montrant la réalité.

     

    Il avait bien ses idées,

    Rien ne le faisait dévier

    Même parfois censuré

    L’empêcher de s'exprimer ?

     

    Tout en aimant Aragon

    Il était un grand chanteur,

    Savait montrer sa passion

    Chantait l'amour le bonheur.

     

    De lui on se souviendra

    Il exprimait Aragon

    Et restera Jean Ferra

    A travers générations.

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  • Écriture de velours

    un joli bouquet de roses;

    cacher tout ce qui est lourd,

    Laissant voir l'apothéose

    Dans toute cette forêt

    De mots laissant la déprime

    Où surgit tout un regret.

    Descendant la colline,

    Venus de tout un discoure

    Rempli de tant de promesses

    Qui ne verrons pas le jour.

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  • La beauté

     

    Le feu des projecteurs, ta tenue d'organdi;

    Tu animes la seine

    De grâces tu es pleine,

    Tous les yeux sont fixés sur ton haut arrondi.

     

    Ta beauté, ton pouvoir comment y échapper;

    A toute la tendresse

    Laissé par ta jeunesse;

    Donné d'un naturel que tu laisse planer.

     

    De ta beauté un danger: Rendre les hommes fous

    A en donner la fièvre

    Et tu en reste fière.

    Comment y résister. Que fais tu de nous?

     

    Tu es comme un aimant, mon corps en est esclave

    Mais sonne le réveil

    Juste un rêve cruel;

    Qu'est devenu mon cœur: Juste une épave.

     

     

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Pour satisfaire sa passion

    En ce jour ou l'inspiration

    L’homme barbu est donnée;

    De sa main droite exercée,

    Il laisse là une couleur;

    Dessinerait il une fleur

    Que dans sa roseraie

    Etant là comme une haie.

    Rien d'autre ne peu le saisir

    Une image un souvenir;

    Il a une idée en tête

    Qui dans son cerveau reflète;

    Posant ça et là des couleurs

    Dans ses moments de grands bonheurs.

    Que sera donc cette aquarelle

    Un souvenir qui se réveille?

    L’homme reste à regarder

    Peut être doit il modifier.

    Il est heureux de son idée;

    L'aquarelle est achevée.

     

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Comment ne pas rester en extase

    devant les caprices que l'on croise

    La nature nous laissant entrevoir

    Par toute sa force et son pouvoir:

     

    écouter, voir une belle cascade

    Ou après avoir fait une escapade;

    Ou un beau soir d'été: couché de soleil,

    Un matin d'hiver surprise au réveil

     

    Ou un un ivers devenu tout blanc

    comme la montagne et son mont blanc.

    Comment ne pas rester en extase

    devant les caprices que l'on croise;

     

    Observer l'expression d'un beau tableau

    Laissant derrière soi tous poids d'un fardeau.

    La terre nous montre des merveilles;

    Ayons un esprit qui se réveille

     

    Au cour de n otre vie prenons le temps,

    Restons toujours gai comme le printemps.

    Comment ne pas rester en extase

    Devant les caprices que l'on croiuse.

     

     

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires