• Rêve insolite

    Une nuit étoilée

    et son rayon de lune,

    Glissait doucement une barque sur l'eau;

     

    Ou au milieu trônait

    Une ilote;formant

    Dans la nuiut un bateau remontant la rivière.

     

    La sur l'eau je glissais;

    Ou est ce que j'allais?

    Au milieu de la nuit, allan t vers une écluse.

     

    Dans un but bien précis

    Au milieu de la nuit?

    Mqis que serai-ce donc: Un rêve insolite?

     

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  • Un peu de liberté

    Le printemps qui revient est un bol de jouvence,

    Agréable ces jours qui sont de préféreznce;

    La nature s'ouvrant, le bon parfum des fleurs.

     

    Juste de prendre le temps d'être le troubadour,

    De composer un vers, ecrivant chaque jour

    Sous le souffle léger que nous laisse la brise.

     

    Notre âme de rêveur qui nous donne in, pouvoir,

    Laissant par nos écrits le doux sens d'émouvoir;

    Lart de la poésie est un bol de jouvence.

     

    Un bon jour de printemps; respirer, regarder,

    Juste prendre l'instant de pouvoir s'évader

    Du monde turbulant toujours dans la cadence.

     

     

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

    Sous nos pieds un secret caché en profondeur,

    Nos yeux toujours brûlants devant ce bonheur;

    En toi terre dormant ici ou là dans le monde,

    Découvrir un trésor est une joie profonde

     

    Est né de ce trésor d'un travail plein d'ardeurs

    De ce précieux métal s'entend toutes les heures

    De ces clochers qui sont appelés campanile,

    A la ville laissant comme un air juvénile.

     

    A ce brillant trésor montrant sa couleur rousse

    L'homme descend dans l'ombre sans en avoir la frousse

    Par le commandement de l'homme courroucé

    Pour avoir le plaisir d'un bon gain prononcé.

     

    C'est l'homme du profit, il est le souverain

    Sans avoir à touché la terre de sa main.

    Terre sans ce soucier de ta beauté,

    Poussé par le désir d'un monde sans pitié.

     

    Qui ne peux apprécier tes immenses forêts

    Nous laissant entrevoir des espaces de genêts

    Ou sentir la fraîcheur venant des marais;

    A bien y réfléchir quels bons plaisirs j'aurais?

     

    Quand viendra-t'il le jour où l'homme de sa main

    avec plus d'attention sans folie de l'airain:

    Travailler ce métal serte c'est bien un art

    Mais l'argent toujours prend le plus gros de la part.

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Par le doux parfum des fleurs

    Donnant de belles couleurs

    En allant vers le printemps;

    Tout juste prendre le temps

     

    Rêver pour un autre monde

    Et que mon esprit inonde,

    Oublier le quotidien

    Revenant à chaque matin.

     

    Chante, chante l'oiseau,

    coule, coule lle ruisseau,

    Un instant de détente,

    Un moment de farniente/

     

    Dans une vie de labeur

    C'est un moment de bonheur

    Quand bercé par la nature,

    inspirer une vie plus pure.

     

     

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire
  • Le poète

    La plume du poète, heureux la fait chanter

    Au gré de son envie, remplit la feuille blanche

    Cherchant dans sa corbeille envieux d'accorder,

    Le poète rêveur sur sa feuille planche.

     

    La plume du poète heureux la fait danser

    Dessinant des voyelles, attachées aux consonnes

    Dans un ordre précis, un vers à c composer.

    Par tes milles idées toi poète tu donnes

     

    par la plume dansant, la joie de t'exprimer

    Oui sur ta page blanche, de syllabes remplie

    Juste pour le plaisir, L'envie de composer

    Danse, danse plume, une joie accomplie;

     

    Laissant sur page blanche des traces de sonnet

    La plume qui se lance pour un alexadrin

    Ou encore valcer pour un tercet.

    La plume du poète ne danse pas en vain.

    Technorati Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires