• l'argent

    poésieEn billets ou en pièces,
    tu provoque la détresse;
    comme au milieu de l'océan
    un bateau lance s o s.
    Sois tu dolar, euro, yen,
    tu provoques des vents violants
    et, combien tu désespères;
    tu frappes comme tu l'entend.
    Latlantique ou la manche,
    il n'y a pas de différence.
    Quand un bateau danse la mort
    pour tout d'un coup disparaître.
    En billets ou en pièces,
    sois tu dolar, euro, ou yen,
    combien, combien font la manche,
    juste, juste une pièce.
    Si forte vague et grand vent,
    sans espoiur de revanche;
    où même billets et pièces
    n'empèchent de souffler le vent.
    Mais toi dolar, euro, ou yen,
    la bource est ton domaine
    et là, souffle la tempête
    des pertes et des conquêtes.
    L'océan a ces vagues,
    et, le monde a ses vagues.
    fort, fort l'océan rejette,
    le monde aussi rejette.
    Belle, belle est la côte.
    dure, dure est la cotte.
    car, les gens en dépendent;
    toi côte, de rien ne dépend.
    Technorati Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :