• au bord de l'océan

    au bord de l'océan

    Le chant de la sirène a murmuré ce soir

    comme les vagues sur le sable doucement;

    tout en écumant leur course en désespoir

    au milieu des enfants intrépides se montrant.

     

    Toi l'océan avec le soleil chaque soir

    et la nuit qui vient te cacher tout doucement;

    ha qu'il est doux de se promener chaque soir

    dans le murmure de tes vagues toi l'océan.

     

    Si parfois en grandes colères on peux te voir

    s'acharner sur les rochers, butent violemment;

    et par leur force comme des sculptures laissant voir ;

    parfois il est bon d'être curieux mais prudent.

     

    Au gré de tes humeurs tu nous laisse entrevoir

    tout un mouvement au fond de toi océan;

    tu es toute une vie que tu nous laisse voir

    de cette force de ton pouvoir dominant.

     

    Technorati Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :